Littérature

La lettre de Norman de Kaiu Shirai, Posuka Demizu & Nanao

  • Titre : The promised Neverland, la lettre de Norman
  • Auteur : Kaiu Shirai, Posuka Demizu & Nanao
  • Editeur : Kazé (Roman)
  • 192 pages.
  • Résumé : Le 3 novembre, jour même de sa “livraison”, Norman écrit dans la forêt une lettre indiquant la marche à suivre pour mener leur évasion à sa réussite. Au fil de sa rédaction, de nombreux souvenirs nostalgiques de moments vécus à l’orphelinat en compagnie de ses amis lui reviennent en mémoire.
    Qui est prêt à découvrir les secrets les plus enfouis de l’orphelinat ?

Quand La lettre de Norman est sortie, j’ai été hyper excitée ! J’avais vraiment envie de découvrir ce tout petit roman et de lire enfin la lettre que Norman avait pu écrire à ces amis. Je l’ai donc commencer dès que j’avais fini de me mettre à jour dans les mangas (parce que je ne voulais absolument pas me spoiler l’histoire de base) et… je l’ai très vite mis dans un coin pour l’oublier complètement. Je l’ai tout de même ressorti fin du mois de Mars pour ne plus l’avoir dans ma PAL et ne pas commencer de grosses briques avant le début du O.W.L’s Readathon.

Mon avis en bref : Hyper déçue par ce mini-roman qui n’apporte rien.

La première chose qui a fait que j’ai rapidement abandonner ce roman (alors que j’en avais lu à peine un chapitre), c’est le style d’écriture. Dans le manga, on voit le trio à 11 ans mais bien plus mature pour leur âge. Ici, l’histoire est raconté du point de vue de Norman mais j’ai eu du mal avec ce style d’écriture ultra enfantin et des phrases courtes. Impossible d’accrocher parce que je ne retrouvais pas la maturité de Norman.

Au niveau de l’histoire en elle-même, ça a été la même catastrophe. Je me suis encore faite avoir par ma mauvaise habitude à ne jamais lire les résumés avant d’acheter un livre (quand est-ce que je comprendrais enfin la leçon ?). Même si ce roman s’appelle la LETTRE de Norman, elle ne sert que de semi-prétexte. En fait, il s’agit surtout d’un recueil d’anecdotes de l’orphelinat. J’aurais nettement préféré que le roman s’intitule « Souvenirs de Grace Field » ce qui aurait été beaucoup plus en rapport (et je ne me serais peut-être pas faite avoir par le contenu) que « lettre de Norman » alors qu’on ne la voit pas cette fameuse lettre (sauf en mode « Norman écrit la lettre et oh ! il se souvient de cette histoire d’il y a trois ans ! »). Je suis restée sur ma faim.

J’ai également trouvé que les anecdotes étaient hyper longues. Je pense que ça vient surtout du style d’écriture, mais du coup, le fait qu’un chapitre fasse pratiquement 40 ou 50 pages, c’était beaucoup trop long à mon goût. J’avais du mal à voir les pages défilaient et je suis restée bloquer sur ce mini-roman pratiquement trois jours, alors qu’en temps normal je l’aurais dévoré en une journée.

Malheureusement, je me suis aussi faite avoir avec mes à-prioris. Je pensais vraiment que ce roman allait apporter quelque chose au manga. Sans être totalement indispensable pour la compréhension de la suite de la série, je croyais sincèrement que j’allais y trouver quelque chose où je me serais dit « Waouh ! Sans avoir lu ce roman parallèle, je n’aurais pas compris ça ! », mais ce n’est pas le cas. On peut totalement continuer le manga sans avoir ce roman et même en temps que « fan » du manga, je n’y ai pas trouver d’informations cachées et vraiment sympas.

Au final, ce roman est pour moi très dispensable du manga. Vous pourrez toujours lire la suite sans être perturber. A l’heure actuelle, je me demande encore si je vais lire le second roman de la série. A la fois, au vu de tous les défauts de celui-ci, ça ne me donne pas hyper envie mais j’ai tout de même envie de donner une seconde chance aux romans de cette série, en espérant y trouver un style plus adulte.

XOXO,

Sarah

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s