Non classé

O.W.L’s Readathon 2020 – la vraie fausse PAL

Hey !

Aujourd’hui débute officiellement le O.W.L’s Readathon organisé par Book Roast. C’est un challenge que j’adoooooore et que j’attend chaque année avec impatience (heureusement pour moi, il y a les N.E.W.T.’s en juillet et le Winter Magical Readathon en décembre). Vous allez le voir vendredi, mais ce trimestre, je me suis fixée comme objectif de ne pas faire de PAL mensuelle pour « tester » ma productivité livresque sans PAL. J’avais juste négliger le détail de ce Readathon (que je fais pourtant chaque année) avec des catégories où plus ou moins tu ne peux pas te lancer à l’aveugle. J’ai donc préparé une vraie fausse PAL. En fait, je vais me fier à cette PAL tout au long du challenge MAIS si un autre livre rentre dans une catégorie (je pense notamment à des matières comme Astronomie, Potions ou Arithmancie), je ne vais pas du tout me priver pour changer cette PAL mensuelle. Je n’ai pas du tout envie de me sentir bloquée en me sentant obligée de lire un livre mais en même temps, je n’ai pas non plus envie de trois jours devant ma PAL à me demander ce qui peut bien aller pour Herbologie ou Soin aux créatures magiques. Allez, je vous montre tout ça !

Magizoologiste

L’année dernière, j’avais pris le métier de bibliothécaire (you know, les livres tout ça), mais j’ai rapidement abandonner. Cette année, je me suis un peu plus posée pour chercher dans le guide quelque chose qui pourrait vraiment me correspondre. Force est de contaster que je me suis vite retrouvée à prendre Magizoologiste. Quand j’ai lu les livres et vu les films, j’ai été fasciné par les créatures fantastiques que j’adore et qui font tout l’univers (ne nous mentons pas : on est rien sans un Buck dans sa vie). D’ailleurs, j’ai déjà un sujet de mémoire : De l’importance du Sombral dans une société qui ne veut affronter la mort. Allez, salut, appelez-moi Newt Scamander.

Soin aux créatures magiques – Hippogriffe : une créature avec un bec sur la couverture.
A treasury of Irish Fairy and Folk Tales. C’était évidemment LA matière incontournable et évidemment c’était le thème qui m’inspirait le moins. Yes. Si j’avais été un moins débile, je n’aurais peut-être pas sorti Hunger Games la Révolte de Suzanne Collins de ma PAL en mars, mais bon c’est pas grave hein. Evidemment, je pourrais le relire, mais aussi proche de la première lecture, c’est chaud hein. Malheureusement, dans ma PAL, je n’ai trouvé qu’un seul livre qui pouvait passer dans cette catégorie et évidemment c’était le pavé de 748 pages. Je ne pense pas lire l’entièreté (déjà parce que je vomirais je pense), mais je me suis fixée un stade de finir en gros la première partie pour le compter comme valider, ce qui correspondait en gros à un équivalent de 170 pages à peu près. Ca devrait être gérable selon le niveau d’anglais qui m’attend.

Charmes – Lumos Maxima : Une couverture blanche.
Underground Railroad de Colson Whitehead ou Everything that remains de The Minimalists. Ce dernier rentrerait parfaitement dans les livres que je me suis fixée de lire cette année et la couverture est quand même plus ou moins très blanche. Pourtant, je pense vraiment que je vais lire le premier livre. Je dois enlever la jacket pour que la couverture soit blanche, mais après tout je lis toujours sans la jacket pour ne pas l’abîmer alors ce n’est que tricher à moitié. En plus, l’histoire m’intéresse tellement et depuis tellement longtemps !

Herbologie – Mimbulus Mimbletonia : le titre commence par un M.
Mansfield Park de Jane Austen. Encore une fois, c’est le seul livre de ma PAL, voire de ma bibliothèque, à aller dans ce thème. Ce n’était vraiment pas évident de trouver un livre, donc je pense que je ne vais pas avoir le choix et que je vais le lire. Après, j’adore le travail de Jane Austen, c’est juste que l’édition dans laquelle j’ai ce roman n’est vraiment pas pratique pour la lecture (c’est une méga intégrale de tous les livres de Jane Austen avec du papier si fin que je pense que je peux voir ma main à travers).

Potions – Potion de ratatinage : un livre avec moins de 150 pages.
Le cheval de Léon Tolstoï. Je ne me suis absolument pas choisi le livre le plus facile pour cette matière (alors qu’il s’agit sans doute de la matière la plus simple au vu du nombre de petits livres que j’ai dans ma PAL). Dans ma tête, Tolstoï est l’un de ces auteurs presque réservé à une élite dont je ne fais évident pas parti. J’ai assez peur de le commencer mais if not now then when ? Je pense que je n’aurais pas de meilleur occasion de le sortir de ma PAL donc c’est parti ! (Surtout qu’avec le confinement, je n’ai aucune excuse : j’ai le temps de lire)

Option : Animagus

Lorsque j’ai lu pour la première fois Harry Potter, après m’être dit que j’aurais forcément bosser à Poudlard en tant que professeur de soin aux créatures magiques, j’aurais vraiment voulu être un animagus. Cette année, G a fait encore plus fort que les années précédentes en nous proposant des séminaires pour approfondir encore. J’adore et même si au début je voulais prendre le cours sur les dragons (parce que Asha tueuse de dragons tu comprends), je me suis finalement décidée pour ma vocation ultime : Animagus. Sérieux, après vu McGonagall faire un truc aussi que se transformer tout naturellement en chat et revenir à sa forme humaine, je voulais absolument savoir faire la même chose.

Potions – Potion de ratatinage : un livre avec moins de 150 pages.
Bernice se coiffe à la garçonne de F. Scott Fitzgerald. Normalement d’après les vraies « règles » du challenge, je n’aurais pas besoin de lire ce livre. Mais comme il s’agit aussi d’une matière « facile », je me dis qu’il serait bon que je vide un peu ma PAL. A l’heure actuelle, elle est en train de vomir des livres de moins de 150 pages (et mangas en tout genre). Si je peux en sortir deux au lieu d’un ce sera toujours bon à prendre !

Arithmancie – Les qualités magiques du nombre 2 : Equilibre et opposé – lire un livre en dehors de notre zone de confort.
Crossing the line de Simone Elkeles ou L’affaire du collier d’émeraude de Claude Peitz. En vérité, je me dis de plus en plus que je vais utiliser Crossing the line pour une autre matière (un peu plus bas) donc je pense lire le deuxième livre. En vérité, il ne me botte pas tant que ça. Déjà, c’est un policier qui n’est pas du tout mon genre de prédilection mais en plus je l’avais un peu commencer et il s’était très rapidement retrouver tout en bas de ma bibliothèque dans ma « liste noire des livres de ma PAL que je sens que je vais détester ». La plupart du temps cette étagère est fatale donc autant sortir ce livre pendant un challenge où je veux lire rapidement.

Transfiguration – Cours sur les Animagus : un livre ou une saga qui contient un changement de forme.
Les étoiles de Noss Head tome 2 Rivalités de Sophie Jomain (illustré par Marie-Laure Barbey-Granvaud) ou Alice’s adventures in Wonderland de Lewis Caroll. Pour cette catégorie, je pense bien plus lire le premier livre qui est aussi dans ma liste noire. Donc à nouveau, j’aimerais arriver à le sortir enfin de ma PAL pour ne plus y penser. L’avantage d’Alice en revanche, c’est que c’est assez court, même si j’ai l’impression de tricher un petit peu.

Les matières facultatives

Je ne vais pas vous mentir : j’ai un petit peu les nerfs. Cette année, j’ai dit que je me mettais moins la pression que l’année dernière et que donc les matières qui n’étaient pas dans la carrière (et l’option) choisie serait vraiment un plus lorsque j’aurais fini toutes mes matières « obligatoires ». Sauf qu’en fait, lorsque j’ai commencer à faire une pseudo PAL pour voir ce qui pouvait rentrer en lecture, il s’avère que les livres que je suis le plus excitée de lire viennent TOUS des matières non-obligatoires. J’en ai marre de moi, je me fatigue.

Runes anciennes – Rune du coeur : un coeur sur la couverture ou dans le titre.
Heart of thorns de Bree Barton. Je pense qu’il s’agit là du seul livre de ma PAL qui pouvait rentrer dans cette catégorie. Etant donné que c’est un livre en VO et en plus une mini-brique, il y a fortement moyen qui je saute ce livre dans mon challenge (ou tout du moins il fera sans doute parti de mes toutes toutes dernières lectures).

Astronomie – Cours de nuit : lire la majorité de ce livre quand il fait sombre dehors.
Crossing the line de Simone Elkeles ou Elle et lui volume 3 de Masami Tsuda. Là sincèrement, la plupart des livres de ma PAL pourrait rentrer dans cette catégorie. Je lis la plupart du temps (et encore plus en cette période de confinement) de nuit donc à voir ce qui me viendra comme inspiration sur le moment. J’espère quand même pouvoir lire un livre dans cette catégorie, parce que je vous avouerai que si j’avais pu aller à Poudlard, j’aurais très certainement pris Astronomie !

Défense contre les forces du mal – Strangulot : un livre qui se passe à la mer.
Spring break de Ann Fox. J’avais un gros doute quand à ce livre parce que je n’étais pas sûre qu’il rentre vraiment dans cette catégorie. En regardant une ou deux chroniques, j’ai finalement vu que ça se passait à Cancun, donc juste à côté de la mer. Jackpot, si je veux lire ce livre. En plus, je ne vais pas vous mentir, je n’arrête pas de repousser cette lecture mais là j’ai vraiment envie de le découvrir (parce que ne nous mentons pas, je pensais le lire en voyage au bord de la mer, mais à l’heure actuelle, ça va être plutôt compliqué et je ne veux pas attendre une autre année pour le lire).

Divination – Troisième oeil : donne des nombres à ta PAL et utilise un générateur de nombre aléatoire pour choisir ta lecture.
La cité du ciel de Amy Ewing. Si j’avais dû aller à Poudlard, la divination aurait bien été la seule matière que je n’aurais jamais voulu prendre (avec runes anciennes sans doute). Pourtant, cette année, j’ai trouvé le thème vraiment beaucoup trop cool. Je me suis dit que j’allais tirer un numéro au hasard dans ma PAL et que si le livre me plaisait j’allais le lire et sinon j’allais juste le réserver pour la fin « au cas où ». Finalement, je suis tombée sur le numéro 83 et il fallait bien sûr que ce numéro soit l’un des livres qui me fasse le plus envie dans ma PAL ! Je pense déjà que ça va être l’une de mes premières lectures parce que j’ai tellement hâte de découvrir cette histoire !

Histoire de la magie – Chasses aux sorcières : un livre avec des sorciers/sorcières.
Harry Potter and the goblet of fire de J.K. Rowling (illustré par Jim Kay) ou Le feu de la sorcière tome 1 de James Clemens. Faire un readathon Harry Potter sans lire un Harry Potter ? Impossible. Sans compter que le thème était une évidence. Pourtant, j’hésite toujours avec le deuxième livre que j’avais trouvé dans une boîte à livres. Il me tente moins sur le coup mais il faut dire que je n’ai plus aucune idée de ce dont il parle. A voir donc ce qui me tentera le plus sur le moment (et si j’ai le temps surtout).

Etude des moldus – un livre vu de la perspective d’un moldu (contemporain).
Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi. Encore une fois, un livre que je suis super excitée de lire alors qu’il ne fait même pas parti de mes lectures « obligatoires ». C’est sûr que je vais lire, certaine. Il me fait envie depuis beaucoup trop longtemps. En plus, je pense sincèrement que c’est une option que j’aurais prise à Poudlard (rien que pour avoir une bonne note facilement, parce que c’est sûûûûûûr que j’aurais été une née-moldu !).

Est-ce que vous comptez participer à ce challenge ? Quel métier choisiriez-vous dans le monde magique ?

XOXO,

Sarah

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s