Non classé

Film #2 – The Grinch

  • Titre : The Grinch
  • Sortie : 06 Décembre 2000
  • Plateforme : Netflix
  • Durée : 1h44
  • Résumé : Le Grinch décide de priver de Noël les habitants de Chouville, mais Cindy Lou, une fillette au coeur tendre, pourrait bien lui rendre la capacité d’aimer.

Le Grinch est un film que je voulais voir depuis sa réédition en dessin animé. Ca avait l’air d’être un film sans prise de tête et plutôt un « classique » à voir absolument. Au final, après toute la vague, il m’est un peu sortie de la tête et je ne m’en rappelai plus jusqu’à ce qu’il apparaisse sur ma page d’accueil Netflix ! Là, il est redevenu une obsession et je voulais absolument le regarder. Au final, j’étais un peu déçue au début de mon visionnage mais tout s’est arrangé avec une fin magnifique !

Mon avis en bref : Un film de Noël avec un magnifique message !

La première chose qui m’a vraiment interpellée pendant les premières minutes du film, ce sont les rimes. Le narrateur raconte tout en rimes. Même si ça m’a fait un peu bizarre au début, je m’y suis quand même rapidement habituée et au final c’est l’un des éléments que j’ai le plus apprécié dans le film !

Au niveau de l’histoire, ça se différencie d’une traditionnelle romance de Noël et ça fait du bien. J’ai vraiment beaucoup aimé qu’on ne suive pas le schéma classique et qu’on remonte plutôt aux origines de Noël. Après, sans mentir, j’ai eu un peu de mal à vraiment rentrer dedans. Ca a été un peu difficile mais la fin vaut à 100% le coup !

En fait, ce qui m’a le plus freiner pour rentrer vraiment dans l’histoire, c’est vraiment les effets spéciaux. Je ne sais pas, il y avait quelque chose de très (et peut-être trop) mécanique. Tous les mouvements étaient un « hachuré » et quand on voit le premier Harry Potter qui est sorti un an plus tard… Bah, j’ai toujours tendance à comparer parce que Harry Potter a vraiment produit de magnifiques effets. Après, je me pose toujours la question pour le Grinch si ce n’était pas voulu.

Ma plus grande interrogation pendant le film, ça a quand même été les costumes. Comment ont-ils fait pour faire tenir les cheveux des Choux ? Les poils sur les doigts de Jim Carrey m’ont aussi perturber pendant tout le film, mais bon, il faut dire aussi que je suis facilement impressionnable !

Jim Carrey d’ailleurs, m’a fait mourir de rire pendant tout le film. On sent qu’il a joué à fond la carte de l’homme qui est resté à l’écart des Choux pendant beaucoup trop longtemps et j’ai beaucoup aimé ! J’ai aussi beaucoup aimé les Choux parce que si on y réfléchit bien, ils représentent vraiment ce que nous faisons tous à Noël : la course aux cadeaux pour offrir quelque chose à tout le monde sans se rendre qu’on ne connaît peut-être pas assez bien la personne pour lui offrir le cadeau qui lui fera vraiment plaisir.

Les chansons ont vraiment été pour moi l’incompréhension totale du film. J’ai eu l’impression qu’elles tombaient un peu comme un cheveu sur la soupe. Encore celles du Grinch est assez bonne avec tout le jeu d’acteur derrière mais j’ai eu tellement de mal avec celle de Cindy Lou. En fait, la chose que je n’ai vraiment pas compris c’est : Pourquoi ont-ils doublé la chanson de Cindy Lou mais pas celle du Grinch ? Selon moi, c’était soit il fallait doublé les deux soit on laissait les deux avec les voix originales en sous-titrant. Là, on a une espèce de chose hybride et pas forcément hyper agréable à entendre.

Heureusement, et il s’agit là de l’énorme point fort du film : le message. Le message final est vraiment beau et rappelle tout l’esprit de Noël (juste après je me suis mise à décorer aheum…). Je pense que c’était exactement le film qu’il me fallait pour rentrer dans l’ambiance de Noël. Un film avec un véritable message de partage et de compréhension de son prochain. Franchement, je vous recommande de regarder ce film juste pour ça, juste pour les trente dernières minutes qui m’ont réchauffée le coeur et m’ont rappelée pouquoi j’aimais autant l’esprit de Noël !

En bref, un film avec un magnifique message et un charme complètement décalé même s’il ne faut pas oublier qu’il est sorti en 2000 et que donc tout va avec, dont des costumes et effets spéciaux un peu désuet.

XOXO,

Sarah

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s