Non classé

Série #2 – Riverdale, saison 1

  • Titre : Riverdale (Saison 1)
  • Sortie : 2017
  • Plateforme : Netflix
  • Nombre d’épisodes : 13
  • Résumé : Après un été marqué par la mort mystérieuse de Jason Blossom, Archie Andrews, Betty Cooper, Jughead Jones et Veronica Lodge, reprennent le chemin des bancs du lycée. Ensemble, ils chercheront à lever le voile sur le meurtre du jeune lycéen, mais devront d’abord percer les secrets de leur ville natale. Riverdale n’est peut-être pas aussi innocente qu’il n’y paraît.
Revenons deux minutes sur ce gif qui illustre la scène qui m’a faite mourir de rire dans Riverdale !

Je sais : J’arrive dix plombes après la grande vague Riverdale. Pour tout dire, cette série a reçu une telle popularité (autant en éloge qu’en reproche) que je crois que j’étais prête à ne jamais la regarder. Pourtant, est arrivé le jour où je n’avais plus rien à regarder sur Netflix (on connaît tous, trop de choix, trop de perte de temps à choisir, tout ça tout ça) et Riverdale continuait de me narguer sur ma page d’accueil. J’ai donc lancé le premier épisode et… la saison une a été en demi-teinte pour moi.

Mon avis en bref : Je suis clairement plus addict à Cole Sprouse et Jughead qu’à la série en elle-même.

Bon sans vous mentir, j’ai quand même accroc pendant les cinq premiers épisodes. Je les enchaîner et j’adorais. A la fin de chaque épisode, je voulais savoir ce qui aller ce passer dans le suivant. Malheureusement, à un moment donné, je trouve qu’on s’éloigne tellement de savoir qui a tué Jason Blossom que ça en perd un peu son intérêt. La série part dans plusieurs directions, ce que je peux comprendre au vu du nombre de personnages que l’on suit, mais ça devient trop et on en perd la ligne directrice principale et quand on y revient enfin, l’intérêt est totalement retombé et j’avais plutôt envie de savoir d’autres choses que qui a tué Jason.

Revenons un instant sur les deux personnages (et les deux acteurs) qui font que je continue à regarder Riverdale : Jughead et Cheryl. J’ai vu que pratiquement tout le monde adorait Jug, ce que je comprend parce que le jeu de Cole Sprouse est juste parfait et le personnage de Jughead est tellement attachant. En revanche, j’ai vu peu de personnes dire qu’elles adoraient Cheryl. Personnellement, je trouve le jeu de Madelaine Petsch tellement juste. Elle arrive à jouer une garce avec juste ce qu’il faut pour qu’on la déteste mais aussi qu’on l’adore. Dans la série, Cheryl est vraiment le personnage pour lequel j’attend le plus de voir une évolution et de savoir ce qu’elle va devenir !

Après ces deux personnages, les autres sont plus ou moins secondaires dans mon intérêt. J’aime bien Veronica et je suis curieuse de savoir ce qu’elle va devenir mais sans plus. De même pour Archie. Betty est sans doute celle que j’aime le moins. Sans doute parce que son évolution n’a pas de sens selon moi. Elle ne dit jamais rien et se plie aux quatre volontés de sa mère et du jour au lendemain elle va se rebeller et dire non à tout. J’ai eu un peu de mal à comprendre.

Je pense que la longueur des épisodes c’est réellement la preuve que la série ne m’a pas tant tenue en haleine que ça. Les épisodes font 40 minutes en moyenne et il y a 13 épisodes dans la première saison. Pourtant, ça m’a pas empêchée de trouver certains épisodes longs (ce qui est bizarre quand même en sachant que j’ai enchaîné les Sherlock sans m’ennuyer alors qu’il y a plus d’une heure par épisode) et de couper parfois certains épisodes à 15 minutes de la fin parce que je préférais faire autre chose. C’est notamment arriver à l’épisode 6 ou 7, si je ne trompe pas, et j’ai mis presque deux mois avant de me remettre dans la série. Je me suis remise dedans vraiment par hasard et parce que je me disais que je n’avais rien d’autre à regarder.

C’est loin d’être aussi addictif comme peuvent l’être d’autres séries. Généralement, quand je suis bien prise dedans, je peux enchaîner une saison en quelques jours. Pour Riverdale, je me contentais (et je le fais toujours lorsque j’écris cet article) de regarder un épisode le matin en me prenant mon petit-déjeuner, puis je coupais pour faire autre chose sans ressentir de frustration, éventuellement j’enchaînais le soir avec un autre épisode mais à la fin de chaque épisode, je sentais que j’avais envie de lire ou de faire autre chose.

En revanche, j’ai beaucoup aimé le visuel de la série, notamment les scènes chez Pop’s qui sont magnifiques visuellement. J’ai aussi adoré le fait que Jughead raconte l’histoire au début et à la fin de chaque épisode, ça apporte vraiment quelque chose selon moi, et puis juste sa voix est tellement belle !

En bref, je continuerais à regarder mais beaucoup plus pour voir l’évolution de certains personnages que pour l’histoire en elle-même.

XOXO,

Sarah

Un commentaire sur “Série #2 – Riverdale, saison 1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s