Non classé

Série #1 – Marianne, saison 1

  • Titre : Marianne (Saison 1)
  • Sortie : 13 Septembre 2019
  • Plateforme : Netflix
  • Nombre d’épisodes : 8
  • Résumé : Emma, jeune romancière acerbe, découvre que les personnages monstrueux qu’elle a créés dans sa série de romans horrifiques sont réellement en train de prendre vie. L’esprit malveillant nommé Marianne la pousse à retourner dans sa ville natale pour affronter les démons du passé qui l’ont poussée à écrire.

Sur l’une des affiches du film, il y a écrit « La série que vous ne voudrez pas regarder seule ». Oui. Ah bah oui, là on peut le dire. Disons que j’ai voulu faire la maligne et mettre le premier épisode, sauf que je l’ai arrêté au bout de quoi ? 5 minutes, même pas, tellement je flippais. On a vraiment hésité à regarder cette série avec ma mère. Disons qu’on voulait se faire peur mais pas au point de ne plus en dormir la nuit et comme on est pas tellement habituées au genre de l’horreur, on est plutôt facilement impressionnable. Au final, on s’est lancé et on a vraiment été accroc d’un bout à l’autre, on ne pouvait plus s’arrêter (mes cernes en sont témoins) !

Mon avis en bref : Une série au top, à regarder absolument !

Vous allez trouver ça bête mais ce que j’ai beaucoup apprécié dans cette série, c’est la longueur variable des épisodes. C’est idiot hein, mais c’est super agréable de voir une série qui ne fait pas une heure par épisode, juste parce que maintenant c’est la norme. Ici, on a des épisodes pouvant varier entre 35 et 53 minutes. C’est vraiment top parce que du coup, on a zéro impression de longueur, chaque épisode est bien doser au niveau de sa durée.

Au niveau de l’horreur, on est servi ! On passe par tout les classiques et j’ai adoré ! Sorcière, possession, ouija, spiritisme, gore, esprit… Il y en a pour tous les goûts et pour moi qui n’est pas l’habitude de regarder ce genre de films/séries, c’était vraiment bien d’avoir cet éventail et ça m’a permis de vraiment affiner ce que j’aimais ou non dans les films d’horreur !

J’ai vu beaucoup d’avis passer sur le jeu d’acteurs. Certains (des français en majorité) n’étaient pas convaincus, voire trouver ça vraiment mauvais. Pour ma part, j’ai trouvé le jeu excellent (et pour une fois que je ne me tape une VF bizarre) et je suis rentrée à 200% dans l’histoire, ce qui n’aurait pas été le cas si le jeu avait si mauvais.

Du coup, au niveau des personnages, on s’en doute mais je me suis vraiment attachée à chacun. Contrairement à certains, j’ai adoré Emma qui se débrouille comme elle peut dans une situation vraiment pas évidente. J’ai peut-être été un peu moins convaincu par les gamins de l’épave, dans le sens où quand ils sont jeunes, aucun ne croit Emma pour cette histoire de sorcière, alors qu’une fois adulte, BIM ! Ils la croit direct et la suivent pour l’aider à se débarrasser de Marianne. Mention spéciale pour Mme Daugeron : Bon dieu, ce qu’elle était flippante, je pense qu’elle va rester ma référence de l’angoisse pendant un bon bout de temps !

Seul petit bémol à la série selon moi, c’est qu’il y a une fail quelque part. A un moment donné, Emma dit du phare que la nuit c’est une île que rien ne peut y entrer ni en sortir. Pourtant, deux fois dans la série, ils vont au phare en pleine nuit, que ce soit à pied ou en voiture. Alors comment ils ont fait s’il est censé être entouré par les eaux ? Ca m’a tout de suite fait tiquer en regardant l’épisode, mais j’ai quand même réussi à rapidement me remettre dedans et à profiter pleinement de l’épisode.

Au niveau du seuil de l’angoisse, sur une échelle de 1 à 10, j’étais à 12 par moment. Après le premier épisode, on s’est dit avec ma mère qu’un épisode par jour ça devrait suffire (j’ai d’ailleurs dû faire une pause de un jour après le premier épisode parce que je n’étais pas sûre de pouvoir supporter autant d’angoisse d’affiler). Le premier épisode était vraiment fort niveau angoisse, je vous jure que j’étais pas bien et que j’avais les mains moites, je n’aurais même pas sortir mes extrêmités du plaid. Pourtant, le deuxième épisode, et jusqu’au quatre, descend vraiment niveau angoisse. C’était très largement gérable même si j’ai sursauté quelques fois. La vraie bonne surprise, c’est de l’épisode cinq jusqu’à la fin parce que c’est vraiment bien dosé niveau angoisse, révélations et questionnements. J’avoue avoir d’ailleurs été très surprise et contente par la fin parce que je ne la voyais pas du tout comme ça !

En bref, à la fin de l’épisode huit, je voulais déjà une saison deux, rien que pour pouvoir retrouver les personnages et cet univers si angoissant !

XOXO,

Sarah

Un commentaire sur “Série #1 – Marianne, saison 1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s